L’objectif principal des entreprises est de vendre leurs produits/services afin d’engendrer des profits, pour cela elles investissent le plus possible dans la publicité et la communication pour attirer plus de clients et les encourager à consommer , et en cas de la concurrence accrue, elles s’adressent aux compagnes de marketing pour maintenir leur croissance actuelle , par conséquence les entreprises se trouvent face à des charges supplémentaires à supporter qui peuvent influencer négativement leur prix de revient ce qui conduira par la suite à une baisse de vente et de rentabilité. Les entreprises doivent alors être plus attentives dans leur choix de projet, le lieu d’implantation tout en connaissant qui sont leurs clients, où ils se situent géographiquement et quelle est leur mobilité. D’où l’apparition du géomarketings ,une branche de marketing qui analyse le comportement du consommateur au point de vue géographique tout en se basant sur des critères socioéconomiques et sociodémographiques comme l’âge, le sexe, la catégorie sociale, le lieu d’habitation et les attitudes et comportement  d’achat des individus par rapport à un produit, et qui a pour objectif de proposer une zone de chalandise « l’espace géographique entourant un point de vente , dans lequel vivent, travaillent ou passent les clients potentiels de ce point de vente »,de vérifier la qualité d’implantation et connaitre et évoluer l’impact des concurrents locaux qu’il s’agit de la concurrence directe c’est-à-dire des entreprises qui proposent des produits ou services identiques à ceux de l’entreprise en considération , ou la concurrence indirecte par les entreprises qui proposent des produits différents à ceux de l’entreprise concernée mais qui peuvent menacer ses ventes.

Le géomarketings sert d’une part à déterminer comment déployer un réseau commercial sur le territoire et l’implantation de nouveaux magasins tout en calculant le nombre d’individus habitant dans une région sur le nombre de magasins identiques à celle qu’on va vouloir implanter dans le but de connaitre combien de clients potentiels peut une entreprise avoir. D’une autre part, on a le ciblage des opérations marketing qui permet de savoir quelle population peut-on adressé et comment peut-on le faire, afin d’optimiser l’investissement publicitaire. Par ailleurs, on trouve l’adaptation des produits a une population donnée c’est-à-dire dans quelle zone géographique la demande du produit donné sera abondante.

Grace aux outils du géomarketing à savoir les bases de données, les logiciels et les systèmes d’information géographiques SIG « Un système d’information géographique peut être défini comme un outil informatique qui permet de représenter et d’analyser des données géographiques référencées. » l’entreprise arrive à choisir le lieu d’implantation qui correspond le mieux à son activité et qui va lui permettre de gagner en compétitivité , connaitre ses clients et connaitre ses concurrents.

Finalement, cette combinaison entre le marketing et la géographie influence la largeur et la profondeur de la gamme proposé par l’entreprise ainsi que le type du commerce, sa taille et son positionnement qui vont être modifié par la suite en fonction de la zone géographique et selon la population et ses caractéristiques, leur style de vie, niveau de vie, âge etc.

Contributor: Maria Ghechi